Mes chemins de Compostelle sur Pierre-Alglave.fr
Le 29 août je partirai de Bordeaux pour rejoindre Menton, une "Balade Entre-Deux-Mers", environ 1300 km.
Une occasion de rencontrer les riverains des GR6, GR4 et GR51 qui aiment ces récits et leurs photos.
Merci à tous ceux qui d'ores et déjà ont voulu partager cette aventure en proposant de m'héberger une nuit.
Tous les détails sur l'itinéraire sont ici.

Mes chemins de Compostelle

Je vous invite ci-dessous à partager mes carnets de voyages rédigés, étape après étape, le long de Chemins de Compostelle parcourus à pied de 2008 à 2010 [cliquer sur la carte].

La rubrique "Ressources" regroupe des informations pouvant être utiles à ceux qui voudraient entreprendre ce type d'aventure.

Bonne lecture, et Buen Camino !

Du Puy-en-Velay au Cap Finisterre par le Camino Frances : 1600 km en 62 jours

Récit étape par étape

Après deux mois, du 26 août au 26 octobre 2008, à vivre avec deux slips, deux chemises, deux shorts et deux paires de chaussettes, on voit la vie différemment et le retour "mental" est un peu laborieux.

Donc après environ 1600 km (du Puy en Velay au cap Finisterre) dans les chaussures et 10 kilos en moins je reprends la vie "normale".

Je tiens à rassurer tout le monde : ce ne fut pas difficile, ce n'est pas éprouvant. Il y a bien sûr, comme dans la vie, des moments douloureux et des doutes

D'Auffargis (78) à Santiago de Compostela par le Camino Norte : 1800 km en 58 jours

Récit étape par étape

En 2008 de nombreux pèlerins m'avaient parlé de l'émotion particulière qu'ils avaient ressentie en commençant le Chemin depuis chez eux, je m'étais dit que si je reprenais un jour la route vers Saint-Jacques de Compostelle ce serait de cette manière : en partant de chez moi.

Quand j'ai pris la décision de repartir, je ne voulais pas recommencer la même aventure, pas refaire le même trajet. J'ai choisi d'arriver à Saint-Jacques par le Camino Norte, le chemin côtier.

La Via de la Plata, de Séville à Saint-Jacques de Compostelle : 960 km en 28 jours

Récit étape par étape

L'empereur Trajan à ItalicaC'est sur mes précédents Chemins que j'ai entendu parler de la Via de la Plata par d'anciens pèlerins qui l'avaient parcourue. Tout de suite cette idée m'a tenté, marcher dans les plaines d'Andalousie voilà une aventure qui me séduisait. A l'époque je ne savais pas que ce Chemin suivait sur une grande partie une ancienne voie romaine d'où elle tirait son nom. Cette particularité n'a fait qu'accroître ma curiosité et mon envie de mettre mes pas dans d'aussi anciennes traces.

Tous droits réservés Pierre ALGLAVE. Utilisation et reproduction interdites sans accord préalable.
Haut de page