Chanaleilles sur Pierre-Alglave.fr

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle du Puy-en-Velay au cap Finisterre

2ème jour : Chanaleilles (34 kilomètres)

Chanaleilles

 

mercredi 27 août
Une fois arrivé à Chanaleilles :
- j'aurai parcouru 58 kilomètres
- il en restera 1582 à faire.

[DIAPORAMA : les photos ci-dessous comportant un copyright peuvent être visualisées dans un format plus grand. Il suffit de cliquer dessus puis de naviguer en cliquant sur les marqueurs NEXT ou PREV qui apparaîssent quand on survole la photo agrandie avec la souris dans la partie droite ou gauche.]

Pour éviter les après-midi oisives et pour essayer de dépasser la "vague" des pèlerins, j'ai décidé d'allonger les étapes. J'ai réservé à Chanaleilles à environ 33 kilomètres. C'est une distance que je n'ai jamais parcourue mais comme je suis arrivé sans peine hier je pense que je peux le faire. Il ne faut pas que j'écoute la petite voix qui me dit "rattrape celui-là", "distance celui-ci", le but est d'arriver à peu près frais à une heure décente pour ne pas rater le repas du soir.

La descente sur Monistrol d'Allier est assez pénible et je crains pour mes chevilles.

En route je croise le donjon de Rochegude et le village de Pratclaux où toutes les boîtes aux lettres ont en face avant une image de bande dessinée (Obelix, un personnage de Dubout...) avec un intitulé du genre "Famille Dupont". Je ne sais pas si les personnages sont représentatifs du caractère de la famille ni pourquoi cette mode sévit ici.

La remontée est assez raide mais ça passe. En route je croise la chapelle de la "Madeleine" creusée dans la roche.

Il fait très chaud, je note 27° sur un thermomètre. Il y a beaucoup de route goudronnée et peu d'ombre. Le paysage est agréable et ça sent bon la campagne : foin, bouse... et surtout pas un bruit à part le couinement de mon sac. (J'ai d'abord cru que ce couinement était dû au fait que mon sac était neuf, mais il m'accompagnera jusqu'au bout du voyage, parfois pénible, parfois rassurant).

A Saugues après une courte visite je m'offre un plat du jour à 6 euros, une bavette gigantesque et excellente. Certains clients éméchés se moquent un peu de moi pour épater la galerie, mais la serveuse très attentionnée me bichonne. La tenue de pèlerin sera souvent un sésame pour les coeurs bien intentionnés. Il faudra quand même que je m'organise autrement car il m'a fallu attendre 40 minutes ce qui n'est pas propice à de longues étapes.

Autour de Saugues beaucoup de sculptures monumentales en bois. Cela semble être une spécialité de la région. Parfois il s'agit de pèlerins, parfois de la bête du Gevaudan qui est ici chez elle ou simplement de gros champignons au pied de la taille d'un chêne.

En route, au Falzet, un banc avec un point d'eau a été aménagé pour le repos du pèlerin. Il y en a beaucoup d'autre ici ou là. Merci à tous !

Arrivée vers 18 heures à Chanaleilles. J'avais réservé une place au gîte d'étape du Café du Pont. Il est un peu en dehors du chemin, un peu en dehors du village et il faut y aller pour s'inscrire. L'étape a quand même était longue (33 km), au-delà de ce que je pratique d'habitude, j'ai les jambes qui me rentrent dans le corps et ce dernier effort est un peu laborieux. Toutes les chambres sont occupées, il ne reste que le dortoir où en fait je serai seul !

Le repas de la demi-pension se prend au café, il est simple mais très copieux. Je le partage avec quatre Suisses dont un couple parti de Genève (chapeau bas !). L'homme ne parlera qu'allemand pendant tout le repas comme s'il ne comprenait pas ma langue. Je le recroiserai à Moissac : il parle très bien le français. Pourquoi ce cinéma ce jour-ci ? Heureusement une jeune femme Suisse se montre moins sauvage et me fait la conversation, je me sens moins isolé. Le vin est à volonté et notre Suisse n'hésite pas à étancher largement sa soif : il est vrai qu'il a fait très chaud sur la route.

Arrivé trop tard le soir pour visiter la ville je me rattraperai le matin. Le village comporte beaucoup de maisons anciennes.

Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, via Podiensis puis Camino Frances

Première étape < | Liste des étapes | > Dernière étape

MAP
Commentaire
Re: Chanaleille
Commentaire #1 du : Thu 18 December 2008, 12:38:13
Bonjour Pierre.
J'ai bien fait d'écouter Bernard, je vous suis très attentivement dans votre voyage. La façon dont vous nous le contez est très vivante.
Bravo pour les photos. La bête en bois est impressionnante !
Adriaens Robert
Commentaire
Commentaire sur votre blog
Commentaire #2 du : Tue 21 June 2016, 12:10:17
Bonjour.
Je me prépare à partir sur le chemin, le 29 aout 2016; je suis impressionné par les distances que vous avez parcourues.
Cela me fait flippé car je n'ai jamais fait autant de kms au cours de mes entrainements.
Cela me met la presssion.Comme j'ai déja un petit souci au talon gauche!!!
Pierre
Commentaire
Pour Adriaens
Commentaire #3 du : Thu 23 June 2016, 14:59:45
Bonjour,
Ne flippez pas ;o). Chacun fait selon ses aptitudes et ses envies du moment. Certains font le Chemin par petites étapes, 16 km par jour par exemple. Et puis l'entraînement vient en marchant, vous serez plus endurant à l'arrivée qu'au départ.
Buen Camino à votre rythme
Pierre

Ecrire un commentaire

  • Les champs indispensables sont marqués avec le caractère *.

Si vous avez des problèmes pour lire le code, cliquez sur le code pour en générer un autre.
Recopier le code de sécurité anti-spam ci-dessus :
 
Tous droits réservés Pierre ALGLAVE. Utilisation et reproduction interdites sans accord préalable.
Haut de page