Olveiroa sur Pierre-Alglave.fr
Le samedi 28 septembre 2019 à 15h30, à la Médiathèque Jean de La Bruyère de Saulx-les-Chartreux, j'animerai une conférence-débat intitulée "Marcher sur les Chemins de Compostelle" au cours de laquelle je partagerai mon expérience de ces Chemins. Entrée Libre. Tous les renseignements sont ICI.
Buen Camino !

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle du Puy-en-Velay au cap Finisterre

60ème jour : Olveiroa (32 kilomètres)

 

vendredi 24 octobre
Une fois arrivé à Olveiroa :
- j'aurai parcouru 1607 kilomètres
- il en restera 32 à faire.

[DIAPORAMA : les photos ci-dessous comportant un copyright peuvent être visualisées dans un format plus grand. Il suffit de cliquer dessus puis de naviguer en cliquant sur les marqueurs NEXT ou PREV qui apparaîssent quand on survole la photo agrandie avec la souris dans la partie droite ou gauche.]

Vendredi 24 octobre, direction Olveiroa (ou Olveira). Il fait très beau, je suis parti le plus tôt possible, dès qu'il a fait jour : il est 8h30. Si hier tout le monde prenait son temps le long de la route cette fois tout le monde c'est remis à marcher sérieusement si j'ose dire, finies les vacances. D'une part le prochain gîte est à peu prés aussi petit, donc « premier arrivé, premier servi », et d'autre part il y a quand même 32 km à faire et les journées sont de plus en plus courtes.

La campagne est très belle avec des pins, des genêts, des plantations, le chemin est rarement sur la route, c'est agréable. Ici aussi beaucoup d'éoliennes qui, de mon point de vue, ne gâchent pas le paysage au contraire elles donnent une ambiance un peu fantastique qui renforce le côté un peu «hors du monde» de cette aventure. Le chemin serpente dans une région agricole avec une succession de petits villages sans points d'intérêt très marqués si ce n'est les désormais familiers greniers à grains modernes ou anciens, parfois en ruines.

A Olivieroa, je ne sais pas si tous les greniers sont d'origine ou s'ils ont été regroupés ici pour faire une sorte de musée à ciel ouvert mais il y en a partout. Le refuge lui-même est réparti sur plusieurs bâtiments sans doute une ancienne ferme et quelques places ont été installées dans un ancien grenier.

Comme prévu par le guide il n'y a pas de restauration et on se groupe à plusieurs pour faire une cuisine sommaire. Pour agrémenter le menu après le repas je m'offre dans un bar quelques verres du vin local qui est ma foi à mon goût.

Le livre CHEMINEMENTS VERS COMPOSTELLE, récit avec plus de 300 photos de mon Chemin de Compostelle du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle, peut-être obtenu ICI.
Il est désormais également disponible en e-book pour les smartphones, tablettes et liseuses au prix de 2,99 € chez AMAZON (c'est ICI, ), à la FNAC ( c'est ICI) et sur KOBO (c'est ICI).
Buen Camino !
Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, via Podiensis puis Camino Frances

Première étape < | Liste des étapes | > Dernière étape

Ecrire un commentaire

  • Les champs indispensables sont marqués avec le caractère *.

Si vous avez des problèmes pour lire le code, cliquez sur le code pour en générer un autre.
Recopier le code de sécurité anti-spam ci-dessus :
 
Tous droits réservés Pierre ALGLAVE. Utilisation et reproduction interdites sans accord préalable.
Haut de page